Louis CAPART       CHANSON FRANCAISE - Bretagne - Ile de Sein

 

Marie-Jeanne-Gabrielle

- Floraison - Patience - Berlin - Rives Gauches de Bretagne et d'Ailleurs - Héritage Sénan - De l'Aube au Crépuscule

 

 

 

 

POUR COMMANDER

 

 

 

 

 

 

 

"LE PETIT PRE"

LOUIS CAPART

18 LE BOURG

22290 TREMEVEN

Téléphone France : 02 96 42 95 61

Tél International : +33296429561

 

Messagerie :

 

louis.capart@wanadoo.fr

 


 

                   

 

 


 

 

 

 

 

 

Présentation :

 

Vidéo :

 "Marie-Jeanne-Gabrielle" au Cyber Fest-Noz 2009

An Tour Tan - Quimper - 19 septembre 2009

 

 

 

 

LOUIS CAPART, chanteur, Sénan de souche, est l’auteur de la célèbre chanson Marie-Jeanne-Gabrielle.

Cet hymne dédié à l’île de Sein n’en finit pas de voyager à travers le monde, du Finistère à Sydney, de Seattle à Saint-Pétersbourg.

De nombreuses tournées dans une quinzaine de pays (Etats-Unis, Russie, Pays-Bas...) , un succès permanent en Allemagne, cinq disques-compacts (Marie-Jeanne-Gabrielle, Patience, Berlin, Rives gauches de Bretagne et d’ailleurs, Héritage sénan), un Grand Prix de l’Académie Charles Cros, un autre de la Sacem, plusieurs programmations aux Fêtes de Cornouaille, d’autres au Festival interceltique de Lorient et dans quelques grandes salles de Bretagne ou de France (TLP-Déjazet, Printemps de Bourges) ont fait de la carrière de Louis Capart, en dépit d’une étonnante discrétion médiatique, l’une des plus riches de notre pays. 

PAYS DE BRETAGNE N° 21

 

Kaner, a orin euz enez Sun, Louis zo aozour  ha kaner ur son brudet-tre, Marie-Jeanne-Gabrielle, gouestlet d’an enezenn, graet ganti tro ar bed meur a wech. Priz meur Akademiezh Charles Cros, priz ar Sacem, abadennoù e Frañs hag en estrennbroioù, o deus graet brud Louis Capart, daoust dezhañ chom pell euz ar mediaou en un doare iskiz awalc’h.


L'ASCENSION TRANQUILLE

DE LOUIS CAPART

 

Capart ne joue pas la carte de la nostalgie façon Épinal. Ce qu’il chante est très contemporain, même si ses textes et sa musique ont cette rondeur feutrée qui rappelle parfois Yves Duteil, Frédérick Mey ou Maxime Le Forestier.

Sa force à lui, c’est un évident talent à marier des histoires brèves et denses à des mélodies que l’on se surprend à fredonner au second couplet

C’est aussi une voix étonnamment pure, à la gravité chaude, qui dit l’amour et la tendresse, la colère et la mélancolie, avec une sorte de perfection respectueuse. Ce sont encore des accompagnements discrets, soulignant les textes sans jamais les envahir.                

JEAN THEPHAINE - Ouest-France


    

 

Construit en chansons chapitres qui se répondent en écho, Héritage sénan est une œuvre totale, le poème symphonie d’une vie qui pèse ses ans. Quand on ressent que les mots ont leur juste valeur, il ne faut pas craindre leur emploi : Héritage sénan est un chef-d’œuvre.

Yannick PELLETIER - Armor Magazine

 

 

 


     

 

Le charme clair des arrangements,

la chaleureuse précision de sa voix,

donnent à ses choix une saveur subtile,

un bonheur printanier…

Le temps passe trop vite à cette fête fraternelle.

Anne-Marie PAQUOTTE

Télérama N° 2508

fff

 

 

 

Discographie :

 

NOUVEL ALBUM

De l'Aube au Crépuscule

Sortie septembre 2016

 

POUR COMMANDER

 

 

12 chansons inédites

+ Héritage sénan (réédition intégrale)

+ Rives Gauches de Bretagne (sélection 8 titres)

 

Bande annonce "De l'Aube au Crépuscule"

Réédition des 3 premiers CD en un double album

"Marie-Jeanne-Gabrielle" - "Patience" - "Berlin"

 

   En réalisant ce double album "Premières Chansons - L'intégrale", avec une "Face A" florilège et une "Face B" exhaustive, LOUIS CAPART a choisi de satisfaire les nouvelles générations de public en quête d'un "Best-of", sans décevoir les fidèles de la première heure attachés à l'oeuvre sans restriction.

**************************

 


Hymne et fidélité reconnaissante à l'Ile de Sein, ma terre originelle, regards graves - mais jamais désespérés - sur nos essentielles interrogations, hommage sans réserve à Léo Ferré, coups de griffes en toutes directions... ce nouvel album, comme les précédents, s'inscrit dans une appartenance indéfectible aux traditions orales et littéraires de mes pays de naissance ou d'existence.

   Il scelle mon attachement profond à l'esprit de toutes mes vraies familles, dont celle des chanteurs à textes de l'Hexagone ou francophones de Bretagne, là où la voix populaire plébiscite toujours, au fil des temps et des modes qui passent, les chansons de ceux dont on parle le moins en hauts lieux !

   Du "plus fragile des soupirs" à "l'ombre hostile des forteresses", en chants d'amour ou de résistance, l'ensemble de cet "Héritage" confirme mon refus des normes en cours, d'un formatage aux scènes d'état ou aux spectacles festifs de plein air. Par goût, par volonté, je rêve de voir renaître des circuits d'expression pour notre "Chanson-mère", des réseaux professionnels indépendants de théâtres ou de cabarets, que des directives officielles, des subventions concurrentes et déloyales, ont fait disparaître. Trop d'orientations lapidaires, écrèmant le savoir collectif, bradant notre patrimoine, instaurent le concept unique d'un "vide-grenier" culturel, dont profitent en priorité les responsables politiques les moins inventifs et les brasseurs de bière industrielle !

 Étrange démocratie que la nôtre, qui contraint à la marge, l'anonymat et la pauvreté, nombre de ses artistes populaires quand d'autres régimes, plus "libéraux" ou résolument totalitaires, n'avaient pu réduire au silence les voix des "folk-singers" contestataires ou des auteurs dissidents …

Heureusement, toutes les forteresses ne sont pas imprenables...

 Vous avez votre mot à dire….             

Louis CAPART